Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 17:37

Pour une meilleur valorisation de vos produits optez, si possible, pour un marketing biculturel. Ceci est le projet que j’ai élaboré pour Drunk China.

 

Notre communiqué de Presse :

Apportez de la fraîcheur à vos dégustations avec nos professeurs du vin !


Vvin chine © jacques DRIOL 5ous pouvez désormais faire appel à des professionnels sélectionnés pour vous au préalable afin de vous initier au monde du vin. Bouquet Wine Event (filiale de Drunk China), est une entreprise engagée dans la promotion de la culture du vin basée à Shanghai. Elle a recruté et formé depuis quelques semaines maintenant une équipe de spécialistes du vin composée de français tous sensibles aux subtilités de cet univers riche et complexe.


Qu'il s'agisse d'une soirée accord mets-vin, d'un salon, d'une soirée de dégustation, vous pouvez désormais faire appel aux services de professionnels passionnés et désireux d'initier le plus grand nombre à la culture du vin. Tous familiers avec la culture du vin depuis l'enfance, la formation professionnelle qu'ils ont suivi, nos pvin chine © jacques DRIOL 3rofesseurs du vin ont la volonté de transmettre ce savoir.  Les présentations, dégustations et formations pour ce faire sont proposées sous une forme ludique et ont pour vocation d’éveiller la curiosité et faciliter l'apprentissage à travers l’interactivité sans pour autant perdre de la qualité du contenu.

 
En effet, Bouquet Wine Event bouscule les schémas classiques et réinvente l'enseignement du vin en prônant une accessibilité à cette sphère trop souvent réservée à un cercle restreint. Nos ambassadeurs enseigneront ainsi non seulement les fondements de l’œnologie mais également la culture et l'Histoire du vin, à travers, par exemple, des présentations spécifiquement axées sur des domaines ou Châteaux. Les dégustations retrouvent de leur fraîcheur et savent de cette manière susciter l’intérêt de leur auditoire.


Pour découvrir un enseignement  du vin inédit, original et personnalisé, pour une soirée ou pour être ambassadeur de votre marque, n’hésitez pas à contacter nos ambassadeurs !

vin chine © jacques DRIOL 1

Une distribution de choix :

Une douzaine d’étudiants et de jeunes professionnels triés sur le volet parmi un casting d’une cinquantaine de postulants.  

vin chine © jacques DRIOL 6

Photos :

Un portraitiste professionnel a assuré les prises de vues du book.

vin chine © jacques DRIOL 2

 

 

 

  

                                 Des fiches personnalisées

 

vin chine © jacques DRIOL 4

 

Repost 0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 10:19

Une dégustation en mandarin du Champagne Napoléon à Vertus dans la Marne.

 

Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 17:13

Si mes compatriotes ont enfin trouvé leur premier taïkonaute et même en 2012 la première femme de l’espace en la personne de Liu Yang. Ils sont toujours à la recherche d’un ou d’une Master of Wine.

 

En effet, chaque année ce diplôme anglophone créé dans les années cinquante compte une centaine de prétendants pour seulement sept à huit lauréats, il n’y a eu à ce jour aucun aspirant chinois.

 

Si la demande de formation WSET* (diplôme de base pour accéder au MW) est de plus en plus croissante, le pas à franchir reste énorme pour voir une candidature 100% chinoise. Ceci pour de multiples raisons : la langue, le temps, les moyens, la structure du diplôme…

 

C’est l'examen théorique et pratique le plus complexe de l'univers du vin, pour cela il est très prisé parmi les grands entrepreneurs chinois. Britanniques et Chinois ont au moins deux passions communes le vin et les titres. Une société pékinoise verse une indemnité de plus de 10 000€ mensuels à une MW pour seulement quelques prestations annuelles.

 

Donc la meilleur stratégie à long terme sur la marché du vin Chine serait pour une nation ou une région viticole d’investir dans la formation son propre représentant MW. Le premier messager chinois de ce type fera un grand boum dans le milieu économique viticole en Asie. Toute proportion gardée cela sera aussi important que les premiers pas d’un chinois sur la lune.

  

 

* World Wine Education a obtenu pour l’année 2012 le meilleur taux de réussite de toute l’Asie pour ses sessions WSET

Repost 0
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 12:15

Depuis que je suis formatrice dans les vins, je me suis rendue compte que les Chinois ont beaucoup de mal à appréhender la notion de terroir comme nous la connaissons en France. Pour essayer de transmettre cela, j'ai été amenée à faire des comparaisons avec le thé.

 

Pendant mes dix années en France, j'ai pu constater que la dégustation du thé n'est pas du tout répandue. Le thé est le plus souvent très fort, vendu en sachet de grandes marques et bu avec du sucre et du lait, sans vraiment prêter à la sélection de la feuille de thé d'origine. Bien entendu, quelques amateurs commencent à s'intéresser au sujet mais boivent essentiellement des thés très fruités et épicés, qui ont une odeur très marquée. L'odeur fait souvent ressortir ces caractéristiques et ce n'est qu'à la dégustation que l'amertume de la feuille de thé de base ressort. En Chine, le thé revêt une tout autre importance et peut se comparer aux vins tant il existe de terroirs, de variétés, ou d'appellations différents.

 

Par exemple, comme les Français distinguent le vin rouge, blanc ou rosé, les Chinois cultivent plusieurs variétés très différentes : le thé blanc (bai cha), le thé vert (lu cha), le "wulong cha" (thé semi-fermenté), le thé rouge (hong cha) et le thé noir (hei cha).

A la différence du vin que l'on boit essentiellement au moment des repas, le thé se déguste tout au long de la journée, pour toutes les occasions. Mais, selon la saison, on choisira davantage une boisson plus légère (vin blanc ou rosé versus thé vert ou blanc) en été ou bien un thé wulong en automne et une boisson plus forte en hiver (vin rouge versus thé rouge ou noir).

 

Une autre similitude entre les deux boissons se situe dans l'environnement de service. Comme les vins, chaque grand cru de thé doit être servi à une température adaptée. Par exemple, le "Bi Luo Chun" (thé vert) se sert avec un eau à 80° alors que le thé "Tie Guan Yingnécessite un service à 19° seulement

De plusles instruments utilisés sont choisis avec beaucoup de soinLe thé vert doit être bu dans un verre transparent sans couvercle car la vapeur ferait tourner son goûtLe thé rouge ou noir s'accommode bien d'une théière en terre cuiteconçue avec un sable particulier appelé Zi Sha Hu"(du sable violet). Le thé Wulong doit être préparé dans un pot avec un couvercle Gai Wan qui créé de la vapeur et permet de dégager ses arômesComme les grands crus français le récipient de dégustation est donc très important. Un proverbe chinois résume bien cela en disant "l'eau c'est la mère du thé et l'instrument c'est le père".

 

Du point de vue des cépages, le thé se distingue du vin puisqu'il n' y a jamais d'assemblage pour qu'il puisse exprimer sa "vraie" nature alors que beaucoup de grands crus français sont issus de ce procédé.

De même que pour les vins, les thés peuvent dans certains cas être bu jeunes ou être vieillis. Le thé vert par exemple ne se boit jamais vieux. On le récolte deux fois par an seulement, à l'automne et au printemps. Cette deuxième récolte se fait généralement autour de "Qin Ming" (la fête des morts) et les prix peuvent alors varier du simple au double selon le jour de la cueillette (l'un des grands crus, le "Long Lin" qui signifie le Puis du Dragon peut avoir des prix avec des différences d'une centaine d'euros selon le cours du cours du jour, sachant que la cueillette avant Qing Ming est la plus réputée). En effet, il faut être conscient que le thé peut être un produit de luxe puisque les grands crus se négocient aux alentours de 300 euros le kilo.

 

Ces deux boissons ont donc finalement plus de points communs que l'on ne pourrait penser au premier abord et les comparer peut aider à dépasser certaines différences culturelles.

Pour pouvoir enseigner le vin aux Chinois, j'ai donc finalement ressenti le besoin d'étudier le thé et de passer un certificat pour connaître le service du thé traditionnel. En choisissant de travailler sur le vin, produit si typiquement français, jamais je n'aurais pensé me rapprocher de ma propre culture et apprendre un art aussi difficile que le service du thé. C'est finalement intéressant de voir comment les apparences sont trompeuses, en m'éloignant de ma culture, j'ai finalement été rappelée à mes origines.

 

 

 

Repost 0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 17:07

 

UNE ACADÉMIE DE SOMMELIERS DE CLASSE MONDIALE,

 

UNE AMBITION D’EXCELLENCE INTERNATIONALE :

Sans-titre-1-copie.jpg 

un nouveau projet passionnant de la Chambre de Commerce de Bordeaux  

 

CCI-Bdx-.jpg

 

Habituée des initiatives internationales prestigieuses dans le domaine du vin (Vinexpo, diplôme master Wine MBA,…), la Chambre de Commerce et d’Industrie de Bordeaux lance Worldsom, l’Académie Mondiale de Sommeliers de Bordeaux, dont l’ouverture officielle est programmée pour le début de l’année 2013.

 

Le parrain de la première promotion sera Gérard Basset, Meilleur Sommelier du Monde en 2010.

Le comité d’enseignement, qui accréditera chaque année la qualité et le contenu du programme de l’Académie sera composé de spécialistes de réputation internationale. Le comité pédagogique, garant de la qualité des programmes et de l’enseignement sera composé de Meilleurs Sommeliers du Monde, de l’OIV et de Denis Dubourdieu, Directeur Général l’ISUV (Institut des Sciences de la Vigne et du Vin).

 

Les cours seront dispensés par de grands noms du monde du vin, Masters of Wine et Meilleurs Sommeliers du Monde.

 

Tous les cours seront délivrés en anglais et les étudiants seront formés à partir d’une gamme de vins internationaux, et sur l’ensemble des problématiques liées à la profession de sommelier.

Cette formation unique, délivrant un diplôme de haut niveau, sera ouverte aux candidats sommeliers ainsi qu’aux sommeliers professionnels du monde entier.

Quatre niveaux de qualification sont prévus :

 

Sommelier débutant - 4 semaines de formation

Sommelier - 8 semaines de formation

Chef Sommelier - 8 semaines de formation

Magister Sommelier - 14 semaines de formation, comprenant 4 semaines de stage à la propriété

Les cours sont destinés aux sommeliers dont l’objectif est d’élargir leurs connaissances à l’échelle internationale et d’améliorer leur compétence professionnelle. Le diplôme de Magister Sommelier proposé par l’Académie est destiné aux sommeliers chevronnés, ayant une connaissance approfondie de la profession de sommelier. Les autres niveaux proposés par Woldsom peuvent être utilisés comme des formations préparatoires pour accéder au niveau du diplôme de Magister.

 

Ce diplôme de sommelier internationalement reconnu n’a actuellement aucun équivalent dans le monde et ambitionne de devenir la référence en matière de formation supérieure des sommeliers.

  Bdx-2012-c-J.-DRIOL.jpg   

An exciting new project of the Bordeaux Chamber of Commerce

A WORLD CLASS SOMMELIER ACADEMY OF HIGH,

 

INTERNATIONAL AMBITION.

Bordeaux Chamber of Commerce and Industry invites revered members of the international press, specialising is wine, to dine at its historic premises in honour of the initial unveiling of World Sommelier Academy of Bordeaux

Renowned for initiating international enterprise, such as, Vinexpo and specialised Master diplomas, such as, Wine MBA, Bordeaux CCI (Chambers of Commerce and Industry) is launching a state of the art sommelier academy in Bordeaux.

World Sommelier Academy of Bordeaux or, Worldsom, as it will appear on the logo, is set to open at the beginning of 2013.

The patron of the first promotion of Worldsom will be Gérard Basset, Best Sommelier of the World 2010. Established wine makers, such as Denis Dubourdieu of ISUV (Institut des Sciences de la Vigne et du Vin) and members of the OIV (International Organisation of Vine and Wine) will make up the teaching committee, which will annually accredit the quality and content of the academy’s curriculum. Courses will be taught by some of the most renowned faces in the wine world, MWs, Best Sommeliers of the World, such as, Andreas Larsson, Serge Dubs and Philippe Faure-Brac, will teach on subjects of their specialisation.

To commend the international aspect of the venture courses will be given in English and students will learn from an array of international wines, on a wide range of topics connected to the sommelier profession. This unique course, leading to a top level diploma, is intended for professional and trainee sommeliers and will be open to applicants, worldwide. Courses will offer students the opportunity to enter at varied degrees of competency.

The four levels of qualification will be:

 

Junior Sommelier - 4 weeks of study

Sommelier - 8 weeks of study

Chef Sommelier - 8 weeks of study

Magister Sommelier - 14 weeks of study, including 4 weeks work placement with a wine producer

Courses are aimed at sommeliers with an ambition to expand their knowledge on an international scale and enhance their professional capacity. Magister Sommelier, the diploma offered by the Academy, is aimed at highly experienced sommeliers, with a deep knowledge of the sommelier profession. Other levels offered by Woldsom may be used as preparatory courses for the diploma level.

 

THIS INTERNATIONALLY RECOGNISED SOMMELIER DIPLOMA CURRENTLY HAS NO EQUIVALENT

AND IS AIMED TO BECOME THE BENCHMARK IN TOP SOMMELIER TRAINING.

THE DINNER OF THE 3RD OF APRIL, HOSTED BY BORDEAUX CCIB, IS THE INITIAL UNVEILING

OF WORLD SOMMELIER ACADEMY OF BORDEAUX.

THE OFFICIAL LAUNCH WILL TAKE PLACE AT VINEXPO ASIA IN MAY.

 

Bordeaux Chamber of Commerce and Industry

17 Place de la Bourse, Bordeaux.

Contact:

Anna Chilton

Office: (+33) (0) 5 56 79 51 15

Mobile: (+33) (0) 6 77 59 19 01

email: achilton@bordeaux.cci.fr

 

17 Place de la Bourse, Bordeaux.

Contact:

Anna Chilton

Office: (+33) (0) 5 56 79 51 15

Mobile: (+33) (0) 6 77 59 19 01

email: achilton@bordeaux.cci.fr

 

17 Place de la Bourse, Bordeaux.

Contact:

Anna Chilton

Office: (+33) (0) 5 56 79 51 15

Mobile: (+33) (0) 6 77 59 19 01

email: achilton@bordeaux.cci.fr

 

And coming soon: www.world-sommelier.com

Repost 0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 16:49

  Logo Cercle Rive Droite de Grands Vins de Bordeaux

Par Michel Rolland

 

La climatologie 2011 chaotique, mais de tous les records, aura apporté une grande hétérogénéité dans les parcelles et sur les grappes... Ce sera "LE" millésime du bon vigneron et de la grande sélection... mais quelles conditions de vendanges exceptionnelles !

 

Et avant...

 

Après plusieurs épisodes froids et neigeux de novembre à janvier, le printemps s'annonçait doux : il fut chaud et sec. Quelques perturbations pluvieuses ont favorisé la reprise végétative et l'éclosion des premiers bourgeons fut observée fin mars, environ 2 semaines plus tôt qu'en 2010.En avril, l'été fit son apparition avec une sècheresse qui n'a pas limité l'avance phénologique de la vigne, mais son expression végétative fut un peu freinée dans les sols les plus sensibles au manque d'eau. Quelques signes de stress hydrique sur feuilles ont également marqué la floraison début mai, la plus précoce depuis plus de 20 ans. Elle fut courte et plutôt homogène entre les différentes parcelles et cépages, donc de très bon augure, avec par contre quelques symptômes de coulure ça et là.

 

La mi-floraison observée autour du 13 mai laissait imaginer des vendanges au 1er septembre... ou fin août... historique! (1896...) La nouaison dès le 24 mai - les grappes étaient de bonne taille.

 

Une pluie arrivée au bon moment, début juin, permit de "débloquer" les parcelles en léger stress et de maintenir une belle végétation.

 

Mais avec un déficit hydrique très important de janvier à juillet, on vivait des conditions climatiques jamais enregistrées depuis 60 ans.

 

Un coup de chaud, les 27 et 28 juin, provoqua quelques échaudages ici et là. Que d'inquiétude et de réflexions sur la conduite à adopter en matière d'effeuillage!

 

Mais l'été se présentait frais et humide : oublié le réchauffement climatique...! Il fallait lancer les petites mains pour aérer et étaler les grappes.

 

Seul un 2ème coup de chaud, les 20 et 21 août, fragilisant les peaux, nous donnait quelques sueurs. Mais on prenait du retard par rapport aux prévisions de précocité extrême, et quelques épisodes orageux compliquaient l'évolution de la maturité, avec une sensibilité des raisins au botrytis, occasionnant également une forte hétérogénéité à la fois dans une même parcelle ou une même grappe.

 

Donc, il fallait un suivi "sur-mesure" des raisins : en dégustation pour déterminer la date de cueillette et surtout au tri qui sera le paramètre le plus fondamental de la vinification, avec des  vendanges « à la carte ».

 

 Mais les baies avaient des arômes fruités (seul bienfait des nuits fraiches d'août), beaucoup de goût, pas de caractère végétal, des pellicules épaisses, de bonnes teneurs en sucre (sans excès), des acidités fermes et un potentiel très élevé en anthocyanes, des concentrations faibles voire très faibles en acide malique indiquant une bonne maturité.

 

Millésime très technique, vendanges au cas par cas, tri sélectif pour raisins mal vérés ou échaudés, mais de belles rafles rouges, bien "aoûtées" dont on pouvait utiliser le potentiel.

  

Vendanges très précoces en blanc sec : de la fraîcheur et de la minéralité, élégance et fins aromes expressifs

 

Les vins rouges (merlots et cabernets) sont colorés, avec plus d’acidité que les années antérieures, et moins d’alcool, beaucoup de tanins, un vrai bon fruit, de la fraicheur. Le milieu de bouche s’est bien densifié en gras durant les longues macérations et tendres infusions.

 

Ce millésime a entretenu toute l'année alternance de sueurs froides et montées d'adrénaline, et annulé bien des vacances de vignerons (en ont-ils pris souvent des tranquilles en été...?).

 

Mais, avec des rendements moins généreux que prévus, il est, en qualité et promesses, dans la continuité des belles années de la dernière décennie et sera un outsider de GOUT.

Pari tenu !

Alain Raynaud Président du Cercle Rive Droite

Alain Raynaud Président du Cercle Rive Droite

-------------------------------

 

Chaotic weather conditions in 2011, but beating all records, brought tremendous diversity in the various plots of vineyards and on grape bunches. It will be “THE” vintage of the good winegrower and one for which thorough selection and sorting was essential, but what exceptional harvesting conditions!

 

And before...

 

After several spells of cold, snowy weather from November to January, springtime looked as though it was going to be mild: it was in fact hot and dry.  A few wet, rainy periods encouraged the vine’s growth to resume and the first buds opening up was observed at the end of March, approximately two weeks earlier than in 2010.

 

In April, summer made its appearance with a drought that didn’t limit the vine’s phenological progress, but its vegetal growth was held back slightly in soils most sensitive to a lack of water.  A few signs of hydrous stress on leaves also marked the flowering stage at the beginning of May, the earliest for the past 20 years.  Flowering was short and relatively consistent in the various plots of vineyards and for grape varieties, so was a very good omen, but there were, nevertheless, a few symptoms of flower abortion here and there. 

 

Mid-flowering observed around 13th May led us to believe that harvests would start on 1st September... or at the end of August... quite historic (the last time this happened was in 1896...!)  Berry-set occurred from 24th May onwards and grape bunches were of a good size.

Some rain just at the right moment, at the beginning of June, “unblocked” a halt in development in plots suffering to a slight extent from hydrous stress and allowed the vines to maintain their luscious vegetation. 

 

But with a considerable water deficit from January to July, we experienced weather conditions not recorded for the past 60 years.

 

A hot spell, on 27th and 28th June, caused scalding on grape bunches here and there. A lot of worry and deliberation ensued to decide what would be the best method to use for leaf-thinning! 

 

But summer appeared to be cold and wet: global warming was quite forgotten...!  Winegrowers had to employ seasonal workers to carry out green harvesting, to let air to circulate around the grape bunches and spread them apart. 

Only a second blast of heat on 20th and 21st August, weakening the grapes’ skins, gave us a few cold sweats.  But progress was falling behind compared with forecasts for extreme earliness and some stormy weather was complicating the progress of ripening, with grapes becoming sensitive to botrytis, and also causing considerable diversity within the same plot of a vineyard or on the same grape bunch.

 

So “made-to-measure” methods had to be adopted to monitor the grapes; tasting them to decide the date for picking and most importantly, sorting will have been the most fundamental parameter for winemaking, with dates for harvesting “selected individually”.

 

But the berries had fruity aromas (this was the only benefit of cool nights during the month of August), plenty of taste, no vegetal characteristic, thick skins, good sugar content (without excess), firm acidity and a very high potential in anthocyanins and low, even very low concentrations in malic acid indicating good ripeness.

 

2011 was an extremely technical vintage, with harvesting carried out in individual stages and selective sorting to remove grapes that had not correctly changed colour (veraison); but good potential could be drawn from stems that showed a marvellous colour, having turned ideally from green to brownish red during the month of August.

 

Harvests were very early for dry white wines: they possess freshness and minerality; elegance and delicate, expressive aromas.

 

Red wines (Merlots and Cabernets) are full of colour, with more acidity than in previous years and less alcohol, lots of tannins, a real flavour of good fruit and freshness.  On the palate they seem to have become more concentrated in richness thanks to long periods of maceration and gentle infusions. 

 

All year long, this vintage maintained an alternation between cold sweats and rushes of adrenaline, and was the cause of many winegrowers’ holidays being cancelled (have they often taken peaceful holidays in summer....?)

 

But with yields less plentiful than forecast, 2011 is, in terms of quality and potential, in continuity with superb vintages of the past decade and will be an outsider bet for top-quality TASTE.

 

It’s a gamble that comes up trumps!

 

Les-membres-du-Cercle.jpg 

 

 

 

Repost 0
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 11:19

Kulaxi BAIBUTI
14, Allée P. Eschenbrenner
51100 Reims

E-mail : kulaxi  @  gmail.com (retirer les espaces)

 

FORMATION
2011-2012 2007-2010
Préparation d’un Master 2 en Management des PME, Université de Reims, France
Double diplôme franco-chinois en Management International

Promotion 2010

→ Diplôme du CESEM (Centre d’Etudes Supérieures Européennes de Management), Groupe Reims Management School (ESC Reims), France
Majeure : Marketing, Management des systèmes d’information
Cours suivis : Management d’équipe - Management des achats - Management du risque - Droit international - Communication internationale – Stratégie

→ Diplôme de l’University of International Business and Economics, Pékin, Chine
2005
« Gaokao », équivalent au Baccalauréat, Option physique-chimie, Shenzhen, Chine
Mention très bien

 

EXPÉRIENCES PROFESSIONNELLES

Stage
2009
Manager de rayons, Picwic Thillois (Grande surface spécialisé en jouet, jeux et loisirs créatifs), Reims, France
 Animation et cogestion d’un rayon de produit spécifique, gestion de l’espace et la présence des gammes en rayon
 Gestion et contrôle des flux de marchandises et des stocks
 La communication sur le lieu de vente et le contact avec la clientèle
 Etude et analyse des chiffres d’affaire, veille concurrentielle
 Mise en place de plans d’action pour améliorer les résultats
 Enquêtes terrain, analyse et recommandation pour l’amélioration des activités et ateliers de loisir créatif
Durée : 6 mois

Stage
2008
Assistante commerciale, Château Lynch Bages (Grand crus de bordeaux), Bordeaux, France
 Accueil des visiteurs internationaux amateurs et professionnels
 Relation avec les importateurs chinois
 Visites guidées de la propriété en Chinois/Français/Anglais
 Présentation et dégustation des produits du château Lynch Bages
Durée : 3mois

Job d’étudiant
2008
Chargée de relations diplômées, Reims Management School, Reims, France
 Prise de contact avec les diplômés de R.M.S.
 Recueil d’informations actualisées
 Mise à jour des bases de données d’étudiants diplômés
Durée : 4 mois

OUTILS DE COMMUNICATION
Langues :

Chinois et Kazakh : Langues maternelles
Français : Courant (Etudes Supérieures en France entre 2007 et 2012)
Anglais : Courant

Logiciels :
Maîtrise des logiciels bureautiques Word, Excel, PowerPoint, Bonne connaissance de SAP

 

CENTRES D’INTERETS

Sports
Ping-pong, Tennis, Basketball et Taekwondo (en club)

Musique
Pratique du Saxophone


Associations
« Saveur en champagne », Responsable de l’organisation d’évènements

(Association faisant découvrir les vins français aux étudiants étrangers)
« Atout Jobs Service », aide les étudiants à trouver des missions rémunérées ponctuelles

Repost 0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 16:25

A Shanghai la SOPEXA a organisée le concours du meilleurs sommeliers chinois :

aux trois premières places, trois femmes.

 

Article en construction...

 

SOPEXA-promo-2011-sommeliers-chinois-c-J.-DRIOL.jpg

Repost 0
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 14:39

Photo 6363

 

Keepwine est une société composé de 70 boutiques franchisées à travers toute la Chine. Depuis trois jours, dans la rue de Da Gu (大沽路) KW a ouvert sa première boutique de vente directe à Shanghai. Peut-être le nom cette rue ne vous dit rien, mais, cinq super wine-shops viennent de s’ouvrir dans cette rue, ça vaut le détour !

 

Dans le but de fêter son ouverture, Keepwine a organisé plusieurs dégustations pour ses clients VIP. Voici le détail de la manifestation nommée « Dégustation Aveugle des Merlots de 4 pays »

 

 

-         Grace Vineyard 2008 Merlot (Chine)

-         Château de Barbe Blanche 2007 (France)

-         Napa One 2006 Merlot (USA)

-         Morandé Reserva 2009 Carménère  (Chili)

 Photo 6356

Photo 6343Photo 6358

 

 

 

Photo 6342

Repost 0
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 19:29

SNC13941L'Expo Universelle de Shanghai était  une belle occassion pour les grands pays viticoles de présenter leurs vins auprès des visiteurs chinois.

 

Pendant cette période de 6 mois, en dehor des cours dispensé dans mon école, j'ai travaillé pour plusieurs pays et entreprise privée et formé environ 5860 personnes de mai à octobre.

 

 

 

 

- IPEX Castilla la Mancha / mai: 80 importateurs

- China Tobacco(Shanghai) / mai: 60 responsables de vente

- Association des10 plus grandes entreprises de patisserie / mai : 10 Présidents du Groupe

- China Tobacco (Qinpu) / juin: 80 responsables de vente

- Alliance Française (Hangzhou) / juin: 30 étudiants

- Green Town (2ème promoteur immobilier de Chine - Shaoxin) / juin: 60 personnes

- Huili Wine Cellar ( Association des Femmes Affaires de Wenzhou) / juillet: 80 femmes chef-d'entreprise

- Winekee (1er entreprise de vente de vin par correspondance) / juillet: 60 personnes

- Pavillon Portugais / juillet: 40 importateurs

- Pavillon France: 4800 personnes (Septembre 2010 - 600 Personnes / Jour)  

- Prochile: 300 importateurs/ octobre (150p à Pékin, 150 à Shanghai)

- SOPEXA Shanghai / octobre: 100 importateurs

- Greentown Suzhou / octobre: 100 clients VIP

- IPEX Castilla la Mancha / novembre: 60 importateurs

Repost 0

Profil

le marché du vin en Chine © Jacques DRIOLFondatrice du centre WWE à Shanghai, je suis consultante, formatrice, organisatrice d'évènement de dégustation / promotion du vin en Chine.

J'écris régulièrement pour les revues viticoles chinoises et sur mon blog.

Ce blog est lieu convivial d’échanges, il n’est pas destiné aux prédateurs attirés par l’appât du gain facile.

Si pour certains l’entrée sur le marché chinois n’a été qu’une banale formalité cette époque est révolue. Aujourd’hui pour pénétrer sur ce marché ou pérenniser vos offres, il vous faut comprendre et décoder cet univers culturel si différent du votre.

Le marché du vin en Chine vous offre un certain nombre de clés pour mieux appréhender cet univers.

Un travail basé sur la réciprocité sera toujours apprécié par vos partenaires.

Jia PENG

Le marché du vin en Chine - site

Accès au site WWE

Services Pro Exports

 

En image

Le château de Monsieur YU

Un entretien avec Pierre Richard

Sabrage  

Le marché du vin à Shanghai
 

Si vous avez un débit internet insuffisant et que vous voulez avoir une vision fluide des vidéos laissez un temps de téléchargement en mettant la vidéo sur pause pendant au moins 30 secondes, puis reprenez le visionnage.

GAM BEI TV en Chine, c'est notre chaîne sur Wines-Info, c'est aussi une notoriété bien installée 50 000 connexions.

Le reccord revient à la vidéo de Malartic Lagravière plus de 3000 connexions (à 90% ce sont des professionnels du vin qui l'ont visionné)

logoWWE TV Cliquez sur le logo

Le marché du vin en Chine youku

Pourquoi ce blog ?

La Chine, mon pays natal qui m'a donné 22 ans de tendresse.

La France, mon pays d'adoption où je me suis construite.

Aujourd'hui, le marché chinois du vin est en passe de devenir le plus dynamique au monde, ce blog a pour but de déchiffrer la codification de cette culture si différente de la France.

  le marché du vin en chine

Alors !

rouge ou blanc ? ...

  Le marcher du vin en Chine TAG

Avec Mobiletag il s'ouvrira directement sur votre portable

---------------------------

Il y a actuellement   0 personne(s) sur ce blog

   

 

Wines info 

Chine